Nicolas s'attaque à la question des déchets dans son projet d'animation

News postée le 06 mars 2018

Nicolas, notre animateur en apprentissage que vous avez pu voir l’année dernière au jardin sous les couleurs d’Unis Cité, prépare son projet d’animation pour la Nizanerie. Il vous expose ici ses réflexions et ses idées, débattues avec les habitants lors du dernier apéro mensuel.

Présentation par Nicolas :

Actuellement en formation d’animateur en éducation à l’environnement je dois monter un projet d’animation.

J’ai donc suivi depuis novembre une première étape de diagnostic ou j’ai rencontré les différents acteurs du quartier République les Ponts et ai pu observé ce qui s’y passait.

J’ai pu constater une diversité de publics qui utilisait l’espace et plus particulièrement la Rue Paul Nizan.

De par mon observation et les retours des habitants, cette diversité est une force et créer des liens entre ces publics semble intéressant.

Le deuxième constat est qu’aussi bien au niveau du territoire qu’au niveau de la rue, la présence de déchets non biodégradables est importante et que la gestion des déchets pose problème.

De plus la Ville met la pression sur la Nizanerie, lui reprochant la saleté et les dégradations de la rue, estimant que c’est à elle de l’entretenir. Ce qui fait grand débat dans l’association.

C’est pourquoi j’ai eu l’idée de mener un projet autour des déchets de la rue Paul Nizan et de ses alentours. Dans le but de réduire la production de déchets de la rue dans une démarche collective éco-citoyenne.

Cela me semble pertinent car c’est en accord avec le faire-ensemble, l’écologie et l’appropriation de son quartier, des valeurs importantes de l’association.

Je pense également que nous sommes tous concernés par la question des déchets en milieu urbain et qu’il est important de le prendre en compte tout autant individuellement que collectivement, sans pour autant remplacer le rôle de la collectivité.

Lors du dernier apéro mensuel j’ai présenté ce projet sous forme de trois axes et j'ai pu avoir des retours d’actions concrètes à mettre en place.

 

1er objectif : sensibiliser les usagers de la rue Paul Nizan à la valorisation des déchets

La rue Paul Nizan est une rue passante et donc une potentielle vitrine d’écologie urbaine qui me semble être propice à une sensibilisation réalisée à l’aide de signalétiques ludiques dans la rue.

Idées issues de l’apéro mensuel :

- Panneaux avec des pictogrammes ludiques à mettre en place dans la rue

- Mener des actions de sensibilisation pendant les événements de la Nizanerie

- Portraits, témoignages, pensée d’habitants autour des déchets.

- Création de poubelles sondages

- Création d’œuvres artistiques en déchets.

- Expo des objets insolites de la rue.

- Incrustation dans un pans du mur du futur kiosque de déchets ramassés dans la rue.

- Détourner la ligne verte et lui faire prendre un sens ludique en rapport avec les déchets

 

2ème objectif : permettre une réflexion et une gestion collective autour des déchets de la rue Paul Nizan

Il me semble primordial de s’emparer de la gestion des déchets dans la logique d’appropriation de l’espace public, ADN de la Nizanerie, et qu’une démarche éco-citoyenne passe par l’échange, la réflexion et la prise de décision collective.

Idées issues de l’apéro mensuel :

- Écriture d’une charte d’usage de l’espace avec les habitants du quartier.

- Déterminer ce qui est géré par la Ville par la Nizanerie et par les habitants.

- Création d’un local matos pour les déchets

- Pétition pour demander des poubelles de tri.

- Chantiers de nettoyage de la rue régulier.

- Faire des liens avec des associations autour des déchets.

- Création d’une carte des déchets et de leur gestion avec les habitants du quartier.

- Organiser des courses anti-déchets

- Animation d’un basket tri lors d’événements.

- Évaluer la production de déchets des événements de la Nizanerie.

- Amener une réflexion sur un éco-point sur l’île de Nantes.

- Faire remonter à la Ville les besoins que nous pouvons observer dans la rue.

 

3ème objectif : réduire la production de déchets dans le quartier République les ponts

Il s'agit de s’intéresser aux habitants dans leur quotidien. Comment gérer la production de déchets d’une communauté sans questionner son propre rapport aux déchets ? L’idée étant de sensibiliser, conscientiser, donner des outils aux habitants et usagers du quartier pour les mener à réduire leur production de déchets sans trop bousculer leur quotidien.

C’est une démarche plus individuelle mais ce sont des changements de comportements individuels qui mèneront à définir un intérêt général plus écologique.

Idées issues de l’apéro mensuel :

- Atelier échange de savoir de techniques zéro déchets.

- Création d’une plateforme de dons ( internet ou physique )

- Faire le lien avec les volontaires de la transition énergétique

- Mise en place d’un système d’échanges entre voisins.

 

Comme vous le voyez, cet apéro mensuel a mis en avant plein d'idées très enrichissantes, parmi lesquelles malheureusement je vais devoir faire des choix !

Me voila donc pratiquement lancé dans la menée du projet. La suite est à construire ensemble...

Au plaisir de vous voir tous très vite sur le terrain pour faire de la rue Paul Nizan et de ces alentours un lieu investi collectivement et où l’on se sent bien !

Connection